Sous la houlette de Nadia Malmi (communication) et de Bruno Nazarko (images), l’Université de Lille a financé la réalisation de ce documentaire. J’y condense la colonne vertébrale de ma thèse en 360 secondes. On me demande souvent ce qu’on cherche quand on fait de la recherche en philosophie. En voici sans doute un aperçu : on cherche à mieux comprendre les strates d’un problème – par là sa complexité pratique – au lieu d’en rester à sa surface.